dimanche 2 août 2020

12 - Covid- 19 : y a-t-il une philosophie des sciences ?

Nous sommes la 1ère semaine du mois d’août, bientôt le 5ème mois de pandémie marquée par un retour forcé à la vie normale après une quarantaine plus ou moins supportée un peu partout dans le monde.. (marquée aussi par mon confinement .. ayant coïncidé avec un événement malheureux pour moi... où je suis allé jusqu’à négliger ma barbe que j’ai découverte pour la première fois de ma vie !! Aucun goût pour écrire.. sauf pour travailler !! J’en ai rien dit qui puisse m’autoriser à quelques jours de congé mais qui seraient dans ces conditions beaucoup plus pénibles !!)

Bref !

Les terriens se rendent compte qu’ils suivent une seule cadence ! .. On se confine dit-on pour se prémunir du virus originaire de Chine (Covid- 19 ! ça y est c’est officiel la nomenclature ! et la même pour tout le monde ! pour toutes les langues ! La Covid- 19, si on se réfère à l’Académie française quand on cite la maladie ! Au début le terme masculin se référait au virus lui-même !) faute d’une bonne décision (si on reste de bonne foi !) de l’OMS (Organisation Mondiale de Santé) qui aurait dû seulement recommander l’utilisation des masques depuis le début pour une meilleure protection !

C’est vrai, sans être connaisseur en la matière, et en suivant bêtement les médias, l’OMS préconisait la protection et l’abri facial plutôt pour les professionnels de santé. Il s’en est suivi des événements et des débats par-ci par-là dans le monde et surtout ... des morts ! On a tergiversé dans les décisions c’est indiscutable ! Avant que le port de la cagoule buccale ne devienne monnaie courante !... Et avant que s’en suive des mêlées entre cette institution mondiale et les USA l’ayant accusée de favoriser plutôt la Chine aux dépens des intérêts américains.

Qu’à cela ne tienne, nous avons suivi le même rythme sur Terre.  On a commencé par une quarantaine gérée tant bien que mal et nous voilà maintenant confrontés au retour qu’on veut « forcé » car les gens en ont marre de cet isolement en ces époques de communication rapide et ouverte.. (remarque ! Communication très rapide ! je pense déjà à la technologie G5 ! Waw !! .. en voilà une coïncidence !! mais quelle coïncidence ! .. Eh oui : j’insinue toute cette idéologie et pensée ou révélation et découverte, selon quoi, le G5 serait l’initiateur de cette catastrophe !!)

L’isolement ?  Pas seulement ! Les économies des Etats s’en sont sorties affectées au plus haut degré.. Je ne peux dire davantage sauf qu’il faut suivre ce « tempo » terrien face à cet ennemi de taille ! (de taille infinitésimale je veux dire!)

Complot ou pas, erreur de laboratoire ou non, fatalité ou non, .. je ne pourrais trancher. Quand j’y pense (imaginez même « penser », c’est risqué en ces temps de foisonnement tous azimuts d’images, d’informations écrites ou orales, de vidéos, d’ici et de là, et encore par tous les moyens.. ! c’est dingue ! Il faudrait prendre ses distances pour faire la part des choses et pour apporter un jugement sans influence sauf propre !), il me reste à l’esprit « un acte prémédité », mais pour d’autres finalités, que sais-je, peut-être de bonne fois entre autres, (croyez-moi, je suis toujours quelqu’un de confiant j’ai beau être opposant des tyrannies et des dictatures et régimes totalitaires qui sévissent encore en ces début du 21-me siècle, d’où mon côté un peu gauchiste mais en aucun cas négatif ou pessimiste !)  et en fin de compte on aurait perdu le contrôle. Avouez que ce n’est pas la même chose de parler d’erreurs ou de conspirations.

Je voudrais être neutre.. enfin j’essaie quoi !

En ce moment, je sens comme si l’humanité, dans ce qui est devenu ring sans y être préparée réellement, avait pris de l’élan, ce pas en arrière, le temps de réfléchir comment appréhender la situation, et que maintenant elle s’apprête à attaquer ... sans qu’elle en ait vraiment les moyens !  C’est à peine qu’on commence à parler d’une mise au point de vaccin américain qui serait efficace à 90 pour cent, ou russe qui attendrait d’être testé sur des militaires !! Déjà cette reprise de force ne s’est pas faite sentir sans heurts !! .. Retour en force de victimes hélas ! .. et de décès encore !!

Va-t-on gagner la partie ? ou souffrirons-nous les mois à venir ?

Jusque-là j’expose ma naïveté .. pourquoi pas ! 

Parfois on se croit tellement intelligent qu’on passe à côté .. du dénouement!!  Remarquons, toutes les avancées technologiques ! C’est sidérant ! Quand je pense qu’il y a quelques années une sonde envoyée par l’Europe dans l’espace pour aller se poser sur une comète qui a la taille de la région d’Ile-de-France avait réussi son chalenge après des années calculées, sans problème pour tenter de glaner des informations sur les matériaux ayant servi à la formation de la Terre ; et que l’homme envisage d’ « amarsir » (atterrir sur Mars ?) .. que dis-je ? une sonde américaine y a déjà atterri.. parlons plutôt de conquérir la planète rouge ! Ce même Homme est arrivé à déceler l’infime partie constituant l’atome (protons, neutrons et plus petits encore : les quarks !) et qui continue de manipuler des nanoparticules !! .. D’insignifiants corpuscules aussi bien dans le domaine biologique que physique, il donne l’air d’exceller dans la science .. mais la science tout court !     

Comment se fait-il que cette espèce humaine qui se vante de tant d’avancées (macro ou micro) , se retrouve en un bref de temps face à un minuscule virus qui menace sa survie sur Terre !

L’Homme est mortel. Il faut qu’il s’en rende à cette évidence ! Cette épreuve pandémique vient-elle pour lui faire prendre conscience que l’univers avec toutes ses lois découvertes ou pas encore, est rationnel pour une face... seulement !  L’autre face resterait tout de même irrationnel !..  Tant qu’il n’est pas arrivé à la perfection, à laquelle il tend sans cesse, tant qu’il continue à évoluer dans son parcours universel, la part qui lui reste échappée de la science qu’il pense maîtriser à chaque coup, fera partie intégrante de sa continuité et l’accompagne !

Cette irrationalité peut émaner aussi d’un côté mystique de la raison, ce côté instinctif, aberrant, irraisonnable ou disons tout simplement.... inconscient !

Je reprends à ce titre les propos de l’auteur de  Travail sur Soi(une expérience personnelle)

 « L’Homme, par l’utilisation abusive de son esprit rationnel (fier de son évolution naturelle l'ayant différencié des autres espèces et ayant permis sa suprématie) perturbe la circulation harmonieuse de l’énergie universelle dans laquelle il baigne. Pour garder cette harmonie, il devrait rester lucide en cessant de mépriser le côté primitif (irrationnel) de son esprit qui lui, tend toujours à le gouverner. »

En dehors de toute spéculation de complot et de conspiration, d’erreur ou de stratégie élitiste qui tendrait à réduire le nombre des humains sur Terre, l’heure est à la réflexion sur le côté étique de toute démarche de l’humanoïde.

Depuis que nous sommes sur Terre, c’est évident, quoique nous fassions, nous modifions qu’on le veuille ou non un certain équilibre naturel qui régissait avant notre arrivée, cette planète. Maintenant que nous avons pris conscience de nos actes et des conséquences (maintenant ? je veux dire ces époques contemporaines !) il est temps de façonner nos actes de telle sorte à apporter des solutions durables face à des destructions et changements utiles mais déstabilisateurs de notre milieu de vie et environnement.

Philosophes, à vos plumes ! Ne laissons plus les politiques gérer seuls l’ « ordre mondial » d’un côté, et les moralisateurs les contrer de l’autre, faisant actes d’anti-complotisme (si je puis dire !)

Philosophe des sciences surtout !

Mais les historiens, n’auraient-ils pas leur mot à dire ? Je laisse le soin d’y répondre à ceux qui savent et qui peuvent s’y risquer... Pour ma part cette épidémie moderne est d’autant plus terrible qu’elle sévit dans un environnement favorable plus que jamais à sa globalisation en un temps record !  Les pays ayant fermés leur frontières les premiers ont été les moins contraints à l’accroissement des cas de la Covid- 19. En ces temps modernes, et l’information, et les personnes se transportent rapidement...

Question : cette célérité dans les mouvements (rapidité de l’information, du transport, du transfert, ..) ne serait-elle pas nuisible à l’homme. Devrons-nous ralentir ? ou seulement nous faire accompagner d’un levier modérateur de vitesse ?

Une question conduit à une autre ! La célérité me fait penser .. et à raison, à la notion de « la lumière ! ». La fameuse vitesse de la lumière ... et sa relation avec la toute autre remarquable équation d’Einstein E= mc2. Sans entrer dans les détails, l’on constate que toutes les technologies moderne se sont basées sur cette illustre formule, laquelle se réfère à .... la « lumière » : élément considéré comme source ou ... « énergie » même  (toute démonstration exclue ou simplifiée !).

N’aurait-on pas eu tort d’exclure d’autres aspects de... l’énergie !! ?.  La vibration, « la fréquence » ? Ces théories conduiraient-elles à considérer seulement « la lumière » ? Et ne se rapprocheraient-elles pas plutôt de l’autre aspect... le « son » ?  Cela me ramène, avec honnêteté intellectuelle, à citer une démonstration sur YouTube d’un jeune philosophe, spirituellement religieux, qui a traité le sujet mais vu sous un angle plutôt négatif. L’idée m’a paru logique mais à décharger de toute sa teneur de religiosité.

Il s’agit de la notion :« Lumière » versus « son » 

N’y aurait-il pas ici le dilemme de l’humanité, à vouloir avancer mais qui se retrouve sur un seul pied !

« Lumière » suppose « Voir » et tout ce qui s’en suit comme :  regarder, observer, analyser, apercevoir, connaître, examiner,..  « Son » implique « percevoir, entendre, sentir, .. »

Autrement exprimé, lorsqu'on est amené à « Concevoir, comprendre, découvrir,.. » d’un côté, de l’autre, on devrait « être attentif, prêter l’oreille, faire attention,.. ».

C’est ainsi que « chacun ferait son métier et ... nos vaches seraient bien gardées ! »

Pour finir cette humble réflexion, moi qui suit musulman (ouvert d’esprit et tolérant .. attention aux clichés et stéréotypes !!) à ma connaissance du livre sacré « le coran » : le nombre d’incitation à « l’écoute » serait supérieur à celui qui incite à l’ « observation ». (les plus érudits pourraient me le confirmer ..ou le contredire !!)

Je me demande si  l’humanité ne fait pas fausse route. Peut-être le temps est-il propice à toute science qui développe et reprend la « fréquence » : les photons de la lumière ne sont-ils pas transportés par une fréquence ?

La science appliquée a déjà montré une certaine limite de « la lumière » en ce sens que pour certaines mesures ou expérimentations on utilise plutôt les services du « son ».  Je fais allusion à la propriété de la réflexion de la lumière et sa diffusion. A titre d’exemple on utilise plutôt des « sons » pour calculer les profondeurs dans les océans.

Saurons-nous capables de revenir à l’écoute de notre monde au lieu de continuer à le voir d’une manière encombrante et polluante dans le vrai sens du terme ?

Autrement dit : saurons-nous capables d’avancer dans notre évolution dans tous ses sens, en faisant attention aux conséquences éventuelles et en régulant nos impulsions d’humains ?

A méditer !


Dans le même thème : 

Covid-19: une matière à penser qui bouleverse la philosophie politique

Covid-19. La philosophie face à l’épidémie (Sorbonne Université)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires ici

Commentaires

N'hésitez pas à commenter. Vous êtes les bienvenus!

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *