vendredi 20 décembre 2019

10 - Tenir le gouvernail

      Quand ce matin, très tôt … (moi je me réveille à 5h30 du jeudi au vendredi au cas où !) et comme d’habitude je prends un bus appelé « alimentador » de couleur jaune : une sorte de complément qui dessert les lieux où la ligne du bus principal appelé « troncal » n’arrive pas, il s’est passé un truc inexplicable !
© 2019 https//www.billetdhumeur.info
D’ailleurs ce système de transport public « métropolitano » a fait ses preuves depuis son installation en 2010, juste un an ou moins avant mon arrivée dans cette ville très peuplée, très étendue et donc typique d’Amérique latine (une ville qui compte à elle seule les trois quart de la population nationale) . Vous avez une ligne principale a double voie faite spécialement pour le « troncal » (de couleur grise) , et à partir des deux bouts nord et sud, commencent les ramifications des « alimentadors » (de couleur jaune) qui alimentent les lieux difficilement accessibles pour manque d’espace et de grand boulevards à exploiter.. Bref ceci je pourrais en parler un autre jour avec plus de détails.
Mais là ce matin : arrivé à l’arrêt, il n’y avait personne. Disons que j’étais le premier...  Les premiers arrivés sont les premiers servis ! tu parles ! Un événement bizarre m’attendait. Sur un signe de la main le chauffeur s’arrête, lance l’ouverture de la porte qui s’accompagne normalement d’une sorte d’alarme de sécurité (un son intermittent et qui s’arrête une fois la porte se referme !) et vlan !  ..  Avant même que le processus n’arrive à sa fin et que la porte s’ouvre, le bus redémarre et avance avec fureur comme si le conducteur était piqué par je ne sais quoi ! Imaginez, un acte routinier, avec des visages presque les mêmes, conducteurs ou passagers, et toc ! Un jour la faille ! La discontinuité… La cassure et ça vous met hors de vous ! Les humeurs !!
Pris de court par cet instant ponctuel, je me suis vu donner le bras d’honneur à ce « putain de chauffard ! » et certainement il l’aurait bien remarqué sur son grand rétroviseur droit. J’ai pris la mouche !
-             « Mais qu’est-ce qui lui arrive ce con ? Il m’a pris pour un bandit ou quoi ? »
Lui qui devrait me voir quand même mainte fois ! La première idée qui me venait à l’esprit : le rejoindre dans le bus suivant ou en payant un taxi, à la station centrale (l’extrémité sud) et là, je règle mon compte avec lui ! Formellement ou informellement ! N’importe … Lésé dans mon amour propre, je lui apprendrai à faire l’imbécile, et je l’insulterai même devant ses confrères, collègues et peut être chef ! J’oserai ! Tout le monde me donnera raison !
Tellement énervé ! c’est que l’explication fortuite n’est pas de mise dans une situation pareille ! Comment comprendre un geste de la sorte ? une imbécillité, ânerie, idiotie ? …  Heureusement, la deuxième idée… 
-              « Calme-toi !» « Lui il est parti, tu ne sais pas qui s’est ! et si c’était un autre ? et si ce n’était pas un vrai employé ? Et si c’était lui le voyou ? »
La troisième idée consécutive…
-               « Lui, il est parti tranquille ! et toi… dans la merde mon gus ! toute ta journée tu vas raconter ça ! ça sera tes « idées satellites » de la journée ! .. tu vas bosser et toi t’as besoin de ton intellect serein , pas seulement pour tes élèves mais surtout pour ta santé ! »  
Et là, la quatrième idée :  
-              « C’est vrai quoi !  Regarde, rien que le fait d’y penser encore, ça te fait changer la mine ! regarde toi dans une glace! Et maintenant ! tu vas voir! »
Le diable a fait son boulot et est parti mais moi j’allais rester avec ma crise tout seul et toute la matinée ? Non merci !
-              « Qu’il aille en enfer ! » .. Façon de parler !
Je m’imaginais devant un miroir, le visage crispé. Tiens des rides commencent à apparaître sur le front et au-dessus des sourcils ! c’est épatant ! Même la cinquantaine ne me fais pas faire ça !!
On dit « Changez votre manière de penser et vous changez votre vie » : je suis absolument dedans. Je le crois corps et âme. C’est vrai quoi ! J’en ai eu l’expérience !... Non pas maintenant !  Je vous en dirais beaucoup à son moment, le jour où la situation se présente, patience !!
Tout s’est passé donc, en un instant de quelques minutes et avant même que le bus suivant n’arrive, j’étais déjà au septième ciel !. Quel bonheur ! Après tout il n’y a pas de trace ! Trace physique ? non ! Aucun risque de s’en souvenir ! Et la trace psychologique ? Justement… c’est là que je dois bosser en continue !  J’en fais table rase !! C’est tout !
-              « Moi ? imperturbable ! Et j’oublie facilement ! Ouai, je sais… »
Mais moi je me suis déjà entraîné à oublier comme la majorité s’entraîne à activer sa mémoire ! Se rappeler c’est une magie qui peut vous sortir du pétrin, mais oublier .. oublier un événement fâcheux dans votre vie, vous y avez pensé ?  Oublier, c’est tout aussi important que se rappeler ! Le défaut de l’un n’équivaut pas l’avantage de l’autre.
Si je ne me souviens pas, quelqu’un d’autre, à la rigueur, peut faire la besogne pour moi.. Mais si je suis dans l’incapacité d’oublier, ma vie consciente sera affectée autant que mes sédiments inconscients !
Qu’est-ce que j’en ai à faire du pourquoi de la chose ? De la bêtise ? On dit qu’elle est humaine ! Raison de plus.  Admettant même qu’il l’ait cherché exprès comme si on me l’aurait envoyé spécialement pour se venger de ma tranquillité, de ma routine sans problèmes … cela restait seulement une épreuve pour moi !
Suis-je capable d’auto-contrôle ? Je suis toujours maître de ce qui se passe là-dedans ? (je veux dire ma tête) ? Question ridicule a priori, mais voyons voir l’évidence ! Êtes-vous le chef qui tient les commandes … de ce qui se passe dans votre mental je précise ? Eh oui ! "That’s the question !" Est-ce tellement évident ? Non !
Avons-nous une emprise sur nos idées ? Oui, et c’est ce qui devrait être infaillible pourtant ! « Le monde intérieur est mien et l’extérieur est leur, et je ne peux manipuler avec sécurité et confiance que le mien pas celui des autres ». Imaginez un couple ou plusieurs personnes qui partagent un espace de vie et comparez avec un autre partagé avec soi-même rien d’autre ! Laissez la tasse de votre café du petit déjeuner sur la table pensant que lorsque vous reviendriez le soir ou n’importe quand, elle serait toujours là à vous attendre... (enfin pour lui faire sa vaisselle quoi !) Je vous laisse faire les hypothèses !  Il y ‘a de forts risques à ce qu’un compagnon ou colocataire l’ait déplacée, même lavée (s’il est de bonne fois et de ceux qui savent cohabiter sans se prendre la tête car sont plus intelligent … émotionnellement je m’entends). Remarque, je pourrais même être là pendant que cela arrive ! Mon ami est tout aussi libre que moi !.. Il a jugé utile de s’occuper de la tasse du café autant que de la sienne. C’est un jugement estimable ! Un autre aurait pu seulement le mettre dans l’évier question de me faire rappeler que les choses doivent être bien ordonnées et que chaque chose doit être à sa place. Alors que moi, je vois les choses différemment ! Un objet ça et là, aucun mal ! On peut laisser traîner… Les choses trop impeccables c’est pas mon truc... Faillir parfois aux règles strictes de l’ordre ne tue personne : au contraire ! Ça prouve qu’il y a de la vie dans le coin !.. Pour la petite histoire, c’est ce que j’argumente à ma femme, très à cheval sur l’ordre et avec laquelle je me confronte souvent. Imaginez : je lis un journal et il arrive parfois pour un moment que je le laisse sur la table basse du salon pour une chose ou pour une autre, vérifier une information ou faire une tâche dont je me serais rappelé... Et le temps de revenir et le journal n’est plus là ! Quelle frustration ! Je suis arrivé quand même à faire quelques redressements tant bien que mal… Ma conjointe est tellement maniaque qu’une vaisselle utilisée le soir ne pouvait jamais attendre jusqu’au lendemain... Elle ne va au lit que lorsque tout est Nikel !
© 2019  https://www.billetdhumeur.info 
Ainsi donc, dans le monde extérieur tout le monde a le droit d’y mettre du sien, j’en conviens autant que vous devriez en convenir que dans notre intérieur, personne ne peut m’obliger en quoi que ce soit. En quoi je dois penser ? De quoi rêver ? Encore moins quel chemin prendre en sortant de chez moi ou dans ma vie ?
Tout ce dont on a besoin, c’est d’en être conscient ! et le tour est joué !
Heureusement donc que ce matin personne ne s’est mêlé à mes pensées et que par un éclair de lucidité, je suis redevenu encore maître de mon imagination, de mes idées et la connexion qui en découle, après que j’avais failli tomber dans le piège tendu par …. Une bêtise humaine.
« Sommes-nous continuellement conscients de ce qui se passe dans nos têtes ? » est une question truquée, mais « Rendons-nous compte de ce à quoi nous sommes en train de penser, d’imaginer, de visualiser, et essayons de le faire la majorité du temps ! » est un conseil utile.
Et si on analysait toutes les situations, attitudes ou comportements qu’on dit évidents, quelle richesse on y trouverait !
La richesse, en voilà un mot très positif sur le quel je peux fantasmer, richesse de tout genre, de connaissances, d’argent et fortune, de cœur, de Dieu, d’enseignements, de mondes, de familles, d’eau et d’abondance, d’Égypte antique, de google, richesse humaine, de Salomon, des youtubeurs, en fin richesse du vocabulaire tiens ! … « richesse de beau parti ?» pour les adeptes des mots fléchés !
Je suis riche !  .. A tout point de vue ! « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux ! » ça vous dit ?
« Tous les jours je contrôle ce à quoi je pense »
« Tous les jours je suis maître de mes pensées »
« Tous les jours c’est moi qui décide dans ma tête »
Tous les jours … à vous de suivre, pour apprendre à contrôler votre mental, votre voix intérieure et vous n’en serez qu’heureux, sereins et en bonne santé... 
Paroles d’une humble expérience !

Dans le même thème les mots de flipperine

dimanche 24 novembre 2019

9 - Un brin de cheveux

www.billetdhumeur.info
     L'"aphatsum" d'aujourd'hui ou du moment n'a pas de couleur a priori car elle s'en sortira à la fin.     
 Lorsque l'on écrit en acceptant les idées qui nous tombent à l'esprit et sans rejet préalable, on serait en train de pratiquer "comment avoir des idées", "comment être créatif", "productif". On dit que les idées s'enchaînent d'elles mêmes! C'est tout aussi vrai que plus on avance dans cette ouverture, plus on a du mal à choisir ce qu'on doit annoter. J'avoue que pour une campagne de publicité commerciale  par exemple ou de prévention, ce serait bienvenu!
 On doit tout noter! J'ai appris que c'est comme ça qu'on arrive à trouver des slogans fabuleux!
   '' Seb, c'est bien!", "Si es Bayer es bueno!", "le fromage c'est comme on veut quand on veut!" ou "Un verre, ça va, deux verres, bonjour les dégâts!" ou encore "La vie est un sport" et finissons par "Pardon, mais c'est très bon!"
    Faire un brainstorming! Voilà! Donner libre cours à vos suggestions concernant le thème et laissez-vous aller! Tout accepter. Les autres (car normalement on se met à plusieurs pour l'exercice comme dans les réunions des professionnels de la pub.), par associations d'idées, rallongent la liste de mots ou expressions et ainsi de suite on arrive enfin de compte à créer un slogan ou une formule inédite à partir de ce remue-méninge collectif.
      D'ailleurs c'est une technique de classe de langue lorsqu'on appréhende un lexique pour une thématique donné.
      Mais là! Je suis obligé de suivre mes théories tout en restant cohérent! Quand même! Je peux jongler avec les mots et les expressions mais pas avec les pensées ou les concepts.
www.billetdhumeur.info
      De toute façon une question jaillit d'elle même dans cet embarras du choix : Quand les idées se bousculent dans nos têtes c'est que forcément une sera gagnante. Elle sortira du lot. Elle l'emportera. Forte du contexte qui l'a fait naître et qui, même s'il a contribué à la naissance d'autres semblables, l'aurait favorisée pour un brin de cheveux de différence!
      Pour une condition infinitésimale!
      Un arrangement très subtil et ponctuel ayant lieu à un instant très précis (à l'instant "t" tiens! ça me rappelle les maths! et les raisonnements mathématiques)
     Il s'agit d'une sorte de concurrence sauf que l'élément décisif n'est pas un agent extérieur comme dans le cas de la compétition commerciale, industrielle, ou autres où les clients, le marché, la tendance sont ceux qui peuvent engendrer la distinction!...Sans oublier, à ce titre de préciser le rôle de la créativité. (Eh oui! On l’oublie souvent! c'est l'initiative de création, l'inventivité ou l'imagination innovatrice qui contribue à changer les habitudes, à chambouler les routines de consommation et de mœurs même!!).
     Le pouvoir de l'imagination est capable de vous faire prendre l'avantage!  (Encore une fois! je me représente l'idée d'Emile Coué).
"Le café instantané" devenu maintenant d'usage ordinaire, combien de temps se serait écoulé entre sa conception et sa consommation de masse?
 Dans nos esprits les concepts, les pensées et les images (bonjour la visualisation et l'imagination incontrôlées!) se perturbent, se dérangent, se harcèlent, s'importunent les uns les autres et arrivent jusqu'à se fouler les uns les autres voir s’écraser à l'image du comportement de l'homme dans sa société!
      Il naît bon mais qui devient corrompu par le fait de vivre en communauté (comme le dirait J.J.Rousseau).
     De ce point de vue, les techniques professionnelles du brainstorming qui n'excluent aucune idée née au départ, ne généreraient-elles pas les meilleurs formules ou devises pour une publicité saine et qui.... vendrait plus ou mieux?
Car après tout, un slogan, ou une pub. c'est de la vente! Sinon...., fermez-boutique!
Terre invisible à ce niveau
www.billetdhumeur.info
     Revenant à l'expression "brin de cheveux" (utilisée pour simuler un rien, une futilité, que dalle) qui crée la différence, je vous apprendrais rien en rappelant la constante de Plank! (Qu'est-ce que j'adore ce chiffre invariable!)
     Imaginez (et je vous fais grâce des termes comme: photons, énergie, quanta, etc..) que si vous voyez en ce moment une feuille d'arbre ou un petit bout de vos cheveux, secoué par un petit vent dans une direction donnée à une vitesse donnée, le même phénomène ne se serait pas dérouler de la même façon si h (notre constante!) aurait été d'une autre valeur!
     Le monde aurait été autre!!
Derrière le soleil il y a un grand univers
www.billetdhumeur.info
     Moralité: des quantités extrêmement petites, peuvent engendrer de terribles conséquences!
     Méditons... non pas la morale mais plutôt ... les autres constantes de notre univers...
    Quand vous y pensez, savourez l'instant présent dans ce lieu d'existence! Zappez le côté technique des choses et laissez-vous transporter par la magie infinie qui émane de ce que vous allez voir (quand vous imaginez les conséquences sur notre existence)

Dans le même thèmeDossier – Les constantes fondamentales de l’Univers 

jeudi 14 novembre 2019

8 - Ouf .. de soulagement!


Une page blanche qui vous éblouit alors que vous venez de l'afficher pour commencer à annoter les prémices de ce qui va être votre sujet ou dissertation.. je veux dire votre billet quoi! Elle éblouit autant qu'elle jette de la lumière sur les idées satellites qui tournent autour de vos impressions. Des concepts, des réflexions, des images, des théories, des rêves... se bousculent dans leur gravitation mais de laquelle doit jaillir le ...gagnant! Qui va l'emporter?
Avant d'aller plus loin, cela donne à réfléchir quand même!
www.billetdhumeur.info
Y'a-t-il un champion dans le concept de la Gravitation? .. A part la concurrence des gamètes masculins quand ils s'attaquent à un ovule dans une atmosphère féerique de pesanteur et où un lauréat sort gagnant et responsable de la fécondation (à moins qu'ils s'y mettent à deux ou pourquoi pas à plusieurs!!), j'en connais pas d'autres! Jusqu'à maintenant, il n'y a pas à ma connaissance à l'échelle macroscopique un phénomène pareil. Imaginons le système solaire qui régit notre petit univers: parmi toutes ces planètes qui gravitent autour de l'étoile solaire, sortirait-il un jour un vainqueur?
La question est légitime.
Tant de mimétisme dans la nature, que je me permets de poser la question!
Non! Ça doit pas concerner que les scientifiques! .. Après tout, il y a un peu de science dans nos pensées.. n'est-ce pas?
A vrai dire c'est rare quand ça m'arrive (je pense à ce phénomène de bousculade que je schématise d'une manière satellitaire car revient avec une certaine fréquence dans un laps de temps!). Généralement, au début j'entame mes gribouillages connaissant déjà le qualifié!.. mais une fois n'est pas coutume!
Je suis tellement content et réjoui que je me suis dit qu'il faut partager .. Ne dit-on pas qu'un moment de bonheur partagé se voit multiplié alors que si on partage un moment de tristesse ou de déboire de toute sorte, le malheur se voit amoindri ? Autant de fois qu'il est partagé!
Partager dans le sens d'échanger ou plutôt de communiquer!.. Pas sur des notions académiques ou théoriques évidemment (qu'est-ce que vous croyez! j'allais pas entamer un raisonnement de penseur ,Oh là là, penseur d'occasion! pour émettre mon théorème basé sur l'imitation naturelle), mais sur un simple fait dont je me sens débarrassé... (le sentiment qui succède au ouf! un grand OUF, attention je parle pas Verlan! pas d'amalgame!...Quoique, de préférence, je parlerai plutôt Lanver. Pourquoi pas retourner cet idiome à son tour! Lanver! .. Bon ok! On va pas retourner en arrière bien que retourner à la source soit une vertu! (La fameuse citation, le retour aux sources!!  n'est pas cité pour rien!!) Bref, j'en passe, force est de constater en ces temps de concurrence, ..(ça revient le prodige de cette événement de la gravitation!) il faut avancer! Aller de l'avant!
Un ouf de soulagement! Enfin je suis libéré, apaisé, détendu pour avoir ... non pas réalisé mon programme de vacance sinon, un premier épisode de ce que j'avais programmé! Et comme j'avais pris une douche froide (je ne sais plus si j'en ai déjà  parlé! Il me semble que oui!..j'en ai l'impression! J'ai pas envie de revoir mes graffiti, écritures! vous l'avez bien compris!!. J'aime pas trop car revoir un passé, il devient irrésistible de pas le modifier.. ajouter ou retrancher.. changer ou confirmer... Raconter oralement et ré-évoquer - si c'est juste de l'écrire comme ça! - un souvenir de la même façon, je pense qu'à l'oralité c'est permis, c'est inévitablement et facilement concevable. Au contraire l'écrit, je n'oserais pas! A moins que l'on réécris - là Oui! c'est juste de l'écrire comme ça!. Qu'on produise alors un autre produit. Un autre titre peut-être aussi)...
permis de conduire
® 2010 www.billetdhumeur.info
Je retourne à mon désagrément (ma douche froide!!), au moment où on m'avait appris que mon permis de conduire que je n'avais pas été chercher, passé une période de six mois, s'est vu effacé de l'application du Ministère des Transports et Communications pour toujours et que, vu les nouvelles loi en vigueur, je devrais repasser les mêmes examens comme si c'était la première fois! Une douche aussi froide que cela me rappelait toutes les démarches avec les contraintes de disponibilité que les horaires de mon travail pouvaient ou pas me le permettre. Je me suis vu automatiquement au pieds de la montagne que je devrais encore une fois remonter tant bien que mal pour prendre le versant de l'autre côté et descendre tranquillement, comme la première fois.
Au moment où je vous parle, chose faite. En une quinzaine de jours quand même!
Mais tant qu'on est sous l'incertitude parce que personne ne pourrait prédire ce qu'il se passerait les moments suivant.... ! C'est aussi clair que cela! Rien ni personne ne peut prétendre de connaître à l'avance le courant des choses. Spéculer! voilà ce dont on peut se prévaloir. D'où l'incertitude et tout ce qui l'accompagne ou qui s'en suit: questions, agitations, inconstance, mystère et finalement, tourments et soucis.
Penser à une chose plutôt qu'à une autre avant qu'il n'en soit temps, c'est l'aventure tout simplement..
Cela me rappelle cette dame qui, ayant reçu la visite d'un maître notaire au sujet d'un héritage, devait répondre à la question selon laquelle elle accepterait ou refuserait le testament, car le notable homme de loi lui avait rappelé que c'était quitte ou double! Ainsi est faite la loi. Accepter un testament
® www.billetdhumeur.info
revenait à accepter le legs ou des dettes! Imaginons l'embrouillement et l'inquiétude de la pauvre femme qui, aventureuse, elle avait, en fin de compte et après avoir posé multiples questions à l'homme et l'avoir supplié de lui donner un conseil, sachant qu'il en savait quelque chose sauf qu'il était intraitable (se justifiant par la moral du métier et qu'il avait juré!) et après avoir pesé le pour et le contre sans arriver à se décider, choisi de donner un goût à sa vie. Elle a accepté. Heureusement pour elle! (C'était Double!! pas Quitte!!). En tout cas une aventure de bon goût! (Si mes souvenir sont bons, il s'agit de l'Héritage: une histoire de deux frères belges et jumeaux.. Bref, le notaire lui même, qui n'en voulait souffler mot avant que la femme n'accepte, en gagnera quelque chose car il devrait par la suite s'occuper d'administrer les biens légués! Ironie du sort!!)
Donc, faire table rase et recommencer de zéro, rien ni personne ne peut vous garantir la réussite comme la première fois! Combien même on s'auto aiderait par une bonne dynamique mentale, il en resterait toujours quelque chose! D'où la faiblesse dans la résolution absolue de l'énigme.. Le fait que des peccadilles restent.. et le tour est rejoué!
Passé le cap (tranché définitivement d'un côté ou de l'autre), vous en saurez quelque chose et donc soit Quitte soit Double... Mais tant que la cap ne passe pas... pas de quiétude!
Pour ma part, après une tergiversation un peu forte, je suis tombé aujourd'hui même, à pic! Sans avoir voulu donner un goût à ma vie (j'imite pas la dame de l'histoire! Je ne suis pas un errant moi!), mais plutôt j'ai cherché à sortir mon épingle du jeu tout simplement mais dignement. J'entrerai pas dans les détails cette fois-ci c'est  promis!..
D'où ma satisfaction et mon envie de partage et de .... diffusion!
® 2016 www.billetdhumeur.info
Quelle allègement et délivrance! J'étais très contrarié, je ne pouvais avancer en quoi que ce soit, je me laissais aller .. (l'assimilation! j'y reviens encore une fois, la digestion et la décision qui vient du soi...On s'en rappelle?).
Alors que rien ne gravite plus maintenant autour de mon étoile, rien ne risque en conséquence, de prendre l'avantage! Pas de gravitation et pas de newtonianisme, et donc pas de vainqueur! ... sauf mon contentement.. de moi-même!
Le chat parti, les souris dansent!
Au moins je vais dormir cette nuit sachant que je vais (s'il plaît à Dieu!) me réveiller le matin sans préoccupations.
Faites de beaux rêves.



Dans le même thèmeRuminations mentales et tourments intérieurs

mercredi 6 novembre 2019

7 - Garder un œil sur ce qu'on lit...


A mon grand étonnement quand je vois que j'ai été sans humeur depuis presque un mois! Depuis mon dernier écrit quoi!... C'est surtout des préoccupations ou peut-être, je me laisse conditionner des fois!..
"Je vais pas écrire.. j'en ai pas envie tant que... quelque chose me préoccupe...me tracasse.. me travaille! J'attends de voir plus clair.."
 Je dis souvent qu'il faut se laisser aller... comme une plume, mais je suis comme ça au fait! .. Je suis de nature à me concentrer sur un petit tracas ou une inquiétude passagers et du coup j'ai envie de rien faire.. J'y pense et je m'en imprègne un bon bout de temps jusqu'à ce que ça se dissipe tout seul. Ou ça se termine, ça se tasse et ça devient de l'histoire.. Jusqu'à retrouver ma liberté..et que ça ait un goût. Voilà! Force est de constater qu'au font de moi je suis conditionné!!
matière d'enseignement au lycée
2019 ®  www.billetdhumeur.info
"Tant que t'es préoccupé par ce que tu penses qu'il pourrait te gâcher la vie, n'entreprends rien d'autre! Pas de diversion surtout!!. Saute le pas premièrement! Et crie victoire ensuite!"
Il faut se rendre à l'évidence, c'est certainement ainsi (et texto!) que ça se passe chez moi inconsciemment!
Je l'admets.
Je fais confiance à cet inconscient! Mon inconscient somme toute!
Dans mon humble expérience de vie, la solution et le salut devrait toujours émaner, en fin de compte de soi même!
En gonflant un peu la situation, je dirais, combien même vous vous divertiriez, vous parleriez à vos amis et proches de votre inquiétude, vous partageriez vos tourments ou tracas de la vie avec les autres, nul conseil ne vaudrait, nulles suggestions colmateraient la brèche, et nulle résolution n’apaiserait votre esprit, que le salut qui émane de la manière dont votre conscient vous dicte le dénouement.
Vous décidez enfin!..
Vous agissez consciemment cette fois-ci car la digestion se serait faite sans disgrâce et sans misères. Rien n'est resté au fin fond!.. Un sédiment qui risque, par accumulations d'autres résidus d'autres anciennes mauvaises digestions ou assimilations, de renvoyer des signaux à travers votre corps quand votre esprit n'y est pas!... Je pense à des extériorisations qui apparaissent sur le corps.. des petits boutons, des démangeaisons, des allergies, une alopécie, que sais-je! Des symptômes d'autant plus graves et plus significatifs que la matière des sédiments est pernicieuse d'ailleurs!
Ce schéma me rappelle à ce titre, une certaine explication psychique des maladies que j'avais lue dans un Best Seller de son temps.. Quelque chose en psychologie moderne.
D'où ma disposition (J'avoue inconsciente! Et tant mieux!) à vouloir macérer et mûrir pour digérer et assimiler et ..enfin vaquer à mon train train normal!
Moralité: attention à ce que vous lisez.. et croyez! J'aurais aimé que l'on divulgue ce secret à tous nos jeunes qui lisent. "Lisez! mais... Utilisez votre œil critique! Forgez votre opinion! Commentez (à vous même avant tout)!.."
Dieu sait ce que j'avais lu dans ma jeunesse (Je veux dire mes années du collège et lycée où on lisait tout ce qui nous tombait sur la main, faute de moyens de l'époque! (Maintenant! Tu parles!..). Et en plus parfois en langue étrangère!... Dieu pardonne nos anciens maîtres et instituteurs qui nous le conseillaient (bouffez tout ce que vous trouvez sur votre chemin!! qu'ils disaient!) car au fond, ils pensaient bien faire de nous inciter à lire.. même un papier par terre, un morceau d'écrit de journal, n'importe quoi qui pourrait servir (d'après eux) à, garder le contact avec la langue apprise!!
lecture
2019 ®  www.billetdhumeur.info
Maintenant que je m'en rends compte! Il faudrait que je reconstitue toute la gamme de livres de ce que j'avais avalée et ingurgité! J'avais même lu à des écrivains dont je comprenais pas tellement ce qu'ils disaient, fasciné par leurs parcours qui étaient des fois autodidactes, journalistes ou romanciers. Dans ma langue natale surtout.
De toute façon une stratégie pareille en époque difficile, aurait servi au moins en fin de compte à la maîtrise de la langue étrangère.. N'est-ce pas? Un bon point quand même.
Alors,... alors préparez-vous à la questions que je vais me faire poser!... (Courage!)
Alors, ne faudrait-il pas rechercher en fin fond de moi, ce qui m'aurait marqué ou laissé des traces de tout ce que j'aurais lu, jusqu'au moment où, au lycée on commençait l'enseignement de la Philosophie comme discipline au cours des études secondaires au Maroc (à partir de la 2ème année du lycée si mes souvenirs son bons!...Voilà ce qui me ramènerait à préciser malheureusement la déplorable décision d'interrompre et d'éliminer carrément l'initiation à cette matière Ô! combien utile! quelques années après. La décision sur laquelle ont été obligées (plutôt les autorités concernées!!) de revenir  presque trois décennies après... Et comment!!.. Et quand!! Et pour cause!! Un jour peut-être j'en parlerais! C'est un, parmi d'autres sujets qui me tiennent à cœur!!);.... pour arriver un jour peut-être à m'expliquer mes comportements, à élucider et éclaircir des attitudes ou des manières et agissements qui me sont propres?
Peut-être bien que si!...
écrire comme un écrivain ou essayiste
2019 ®  www.billetdhumeur.info
Mais pour résumer et sans trop philosopher (surtout sans ironie!!), je vais me répéter ici... Une citation déjà publiée quelque part! (Ah! C'est ma propriété intellectuelle dont je suis fier quand même!!). Le jour où je l'avais rédigée je me sentais...  Écrivain! Ah oui! à force d'écrire et de s'entraîner à l'écriture, mine de rien, on peut devenir ... du moins essayiste!... Youpi!!
S'agirait-il seulement d'un ancrage inconscient?
Bien sûr que non! Heureusement.
Allons-y! Résumons donc:

" Si le comportement de l'Homme est le résultat d'une interaction extraordinairement dosée (selon le degré de la conscience de chacun) entre son patrimoine inné (héritage génétique, subconscient collectif de Jung, etc..) et son savoir acquis (éducation, apprentissage, etc..), alors l'influence extérieure de son environnement proche et lointain dans certaine mesure,vient le façonner "

En plus de l'ancrage inconscient... il y a le milieu,  l'environnement .... le contexte quoi!!

Point à la ligne.


Dans le même thème Oeil Critique

vendredi 18 octobre 2019

6 - Rebelote!

Maintenant que le temps s'y prête, disons ce qu'on a dire: A vrai dire j'en avais pas envie cette semaine. Il s'est passé des choses! Rien de grave heureusement, juste une douche froide! Oui J'ai l'habitude de relativiser.. à ma manière. A chaque fois que les programmes me glissent les doigts (comme si c'était quelque chose de contrôlable!) et que ça pourrait affecter mon moral, alors, passé le moment choc, je reviens à moi : "je suis bien de santé, c'est l'essentiel" me dis-je. A partir de là, tout peut se refaire. On trouvera tant bien que mal l'astuce.. passer de l'autre côté, la symétrie, vous vous rappelez? (on en a déjà parlé! décidément! Il faut pas que je me répète!).
panorama de circulation
 www.billetdhumeur.info
Depuis quelques mois déjà, j'avais fait un dessin, enfin un plan pour mes vacances (que j'avais choisies pour le mois prochain!). Ben, il se trouve que le projet à foiré.. 
Au moment où j'écris ces ligne, j'aurais été au stade avant final.. Trouver une bagnole en cherchant tous azimut! (une occaz quoi!) question de s’entraîner à manipuler la ferraille. Comme ça j'aurais eu tout le temps!.. un mois! peut-être un peu plus!
Je me suis toujours posé la question, pourquoi, moi, de gamin, j'ai tellement joué à ça que je me doutais jamais qu'une fois grand j'en aurai besoin de vrai! L'ironie du destin (une belle expression d'ailleurs, qui se laisse venir sans encombre au bout de la langue! qu'est-ce qu'elle est lucide!!.. comparez-la avec d'autres et vous verrez!!). 
On dirait que : ce que l'on aurait vécu comme jeu à certain âge de notre heureuse enfance, on trouverait bien du mal à le vivre réellement une fois grand.
J'aime pas trop porter des jugement mais .. je l'imagine!
C'est vrai que j'ai déjà un permis de conduire sans avoir une vraie expérience de la conduite.. Enfin, disons que je manque d'expérience quoi! Jeune conducteur! (tiens ça rappelle jeune diplômé!!). Il y a eu toujours un empêchement, une inconvenance, ou plutôt un événement qui gâche la fête!  A moins que je fusse trop perfectionniste ou trop orgueilleux à tel point de pas accepter le fait qu'on ne m’encourage pas et quand on essaye plutôt de me mettre le moral a zéro. Qu'on me dise "t'inquiète pas! on est pas tous nés connaisseurs, ça viendra!!" ou "t'en fais pas va!" plutôt qu'on me scande: t'as calé!! t'as calé!! .. Furieux, je laissais tomber.. Je pensais à l’égoïsme des autres amis ou proches! Et si on vous demandait "descend de ma voiture" alors que vous étiez en train de découvrir les commandes d'une auto 0 kms! Ne vous sentirez-pas le dégoût de plus monter dans la caisse des autres? Des échantillons de ce qui m'arrivait somme toute.. alors que ma condition ne me permettait ni de me procurer une occasion! . Résultat: Je me recroquevillais sur .. ma situation en pensant à des lendemains qui chantent!... 
trafic à casablanca
2010 ®  www.billetdhumeur.info
Et maintenant que ça a chanté,.. depuis belle lurette! Avec un peu plus de temps, et vous l'aurez compris (plus de blé aussi), et cela fait presque un an que ... alors là! pour éviter la paperasse et le casse tête avec le consulat, les documents, les traductions et les va-et-vient, et aussi... (et surtout je crois!)  pour reprendre confiance et ... me réconcilier avec le passé orgueilleux! (Attention: un Lion ça a beaucoup d'amour propre! Je suis pas très connaisseur en astrologie mais un ami suisse m'influence... il explique tout par cette para-science!.. Il ramène tout à l'astrologie comme ramènerait tout au cul, Freud! C'est ce qu'on dit de cet illustre psychologue, à tort ou à raison? .. c'est peut-être une idée reçue.. un cliché! D'ailleurs ce qu'elle a de génial cette notion de stéréotype c'est que ça vous raccourcie le chemin.. Quant vous n'avez pas eu l'occasion de parcourir toute la trajectoire d'un savoir ou d'une connaissance ça réconforte votre position pour dire que vous savez, comme si vous saviez réellement!.. que vous êtes cultivé!). 
Bref je me disais pourquoi pas, refaire les démarches dans mon nouveau pays de résidence (pays de ma femme je veux dire!) histoire de me prouver capable de m'adapter comme dans la vie de tous les jours, aussi à ce terrible tracas et cette pagaille du trafic dans cette partie d'Amérique Latine où, à peine s'allume le vert au feu rouge, qu'on te klaxonne!! .. "Avance! bon sang!!". Comportement caractéristique de ce qu'on appelle Tiers monde (une appellation à la quelle on est sensible pourtant quand on est de ces pays-là). En voilà malheureusement une des raisons. 
Combien même ça porterait à l'irritation et à la colère et donc à la perte du contrôle, je me connais, moi. Intransigeant, je ne réagis le poil d'un cheveux. Calme et serein je me laisse pas faire... d'ailleurs dans mon humble expérience de la conduite j'appuie jamais sur le "tiiiit".. On me le reprochait souvent au Maroc... Tiens, même les passants qui ne se gênent pas de circuler à même la route dans certaines avenues plus fréquentées, plus de piétons vous le rappelleront: "klaxonne quoi!", "t'as pas le klaxon?".. autre expression de mal humeur, aspect d'un autre Tiers monde! 
trafic à Lima
2010 ® www.billetdhumeur.info
Tout compte fais je me retrouve à répéter.. Rebelote! 
Un laisser aller qui a dépassé six mois et .. manque de pot.. me voilà recommencer ce que je n'avais jamais terminé il y a un presque un an! Il a fallu enfin me décider et aller récupérer ma licence et .. Zut! La douche fraîche!!  C'est comme si vous trompez un bout de fer bien incandescent dans l'eau et que ça fait "tchhhhhhh". De même il a fallu un peu de temps, histoire de laisser décanter. Ne pas réagir sur le champs. Ça coupe l'appétit c'est vrai et ça vous ralentit le rythme, mais.. le creux de la vague passe et... hop! On se lève!
Un temps nécessaire qui vous rappelle à l'ordre! 
La solution doit venir de vous même! pas des autres! Vous avez beau en parler, vider le grenier, se disputer peut être (avec qui il se doit), vous défouler dans les forums et les commentaires ou réclamer.. bref... le salut, ça doit émaner de soi! On ne peut se décider quand la vision est trouble sinon bonjour la cata! Attendre que ça se stagne.. Que l'humeur change et qu'elle retrouve son train train quotidien... 
Et me voilà.
Routes
® www.billetdhumeur.info
Recommençons donc! c'est pas la première fois que ça m'arrive.. Plus je tombe plus je deviens inébranlable dans ma démarche. Des souvenirs du lycée!! Parait que c'est mon côté résilience!!.. J'en divulguerai un jour des déboires... sentimentaux? peut-être aussi, remarque! Pour le moment .. vive la résilience!!
De toute façon les vacances nécessitent une préparation, du coup je me contente de faire "rebelote" en attendant d'arriver à mes fins, surtout sans dégâts! Lentement mais sûrement, une devise qui me convient somme toute..
Je me vois déjà circuler sur les routes et le gars qui me loue sa bagnole pour m’entraîner sur les circuits me dire "bienvenido en las carreteras de Lima" comme il  me l'avait déjà souhaité et comme il a l'habitude de féliciter ses clients.

vendredi 4 octobre 2019

5 - Enfin .. le rythme!


C'est fatigant de reprendre le boulot après quelques jours de repos. Retrouver en un seul jour le rythme, ça coûte! Physiquement je m'entends! Ainsi je me suis retrouvé ce matin du vendredi ou je me réveille tôt comme d'habitude mais rien que pour un cours.. C'est qu'il y a des apprenants qui ne peuvent pas faire autrement, étudier comme tout le monde, quatre jours par semaine! Ils travaillent eux! à neuf heures du mat et ça leur convient pas des séances de deux heures, une heure et demie.. quitte à étudier vendredi aussi pour compléter le nombre de classes par semaine!
centre ou succursale
2015 ® www.billetdhumeur.info
De toute façon, ils ont pas le choix, si c'est pas le matin ce serait le soir dès sept heures, et là ce serait des séances normales, sauf que, eux... paraît qu'ils sont plutôt couche-tôt et donc réveil-tôt! Ils supporteraient pas de se laisser endormir en classe.. ou d'ingurgiter des doses de caféine pour tenir le coup! C'est pas leur genre!..Ils s'en foutent eux parce qu'ils bossent y compris les vendredis. Eh nous alors, se taper cinq heure et demis du matin rien que pour une session!.. Dieu merci, mes collègues et anciens y avaient déjà pensé..
En attendant que les tendances changent, c'est à moi et à mes semblables dans l'institution de supporter...
Eh oui! Lorsque vous vous plaignez de vous lever très top dans la matinée et qu'à un moment donnée sur votre chemin vous croisez des gens qui se retrouvent déjà en route, on reste quand-même pensifs: on se demande à quelle heure ceux-là auraient quitté leurs lits! Et là on se calme!
Tien! .. ça me rappelle une anecdote: quelques mois de travail (un début d'intégration on va dire, intégration mal réussi d'ailleurs! pas à cause de moi, non! c'est plutôt eux.. les détails seraient certainement pour un autre jour, .. pour le moment, place aux anecdotes! youpi!!) dans un labo d'industrie pharmaceutique qui se situait à quelques kilomètre au sud de Casablanca. Je devais prendre le transport du personnel (un camion aménagé pour une vingtaines d'employés de tout genre) à une heure et lieu bien déterminés le matin de telle sorte qu'on devait être à son poste dans l'usine à huit heures. Bien entendu, à cette époque je résidais temporairement chez un parent (qui y était pour quelque chose dans ce travail... vous comprenez? les contacts c'est important!.. On en parlera un jour, je le promets... à moins que les circonstances me le permettent de temps en temps d'en raconter quelques méandres!!.. Les méandres du marché de l'emploi dans mon pays.. Ojala!!).
Grande ville de 3 millions et demi d'habitants
2010 ® www.billetdhumeur.info
Bref, pour ce rendez-vous je devais forcément prendre un taxi (genre collectivo comme on l'appelle là où je suis actuellement, ou Grand taxi comme on l'appelle chez nous) une vingtaine de minutes avant! Résultat : je me retrouvais hors du lit à trois heures et demie du matin!! Une fois dans le camion je voyait que la plupart étaient somnolents, histoire de finir ce qui restait de leur sommeil.. Et j'avais fini par me consoler!  Sans ce constat, moi, né dans une petite agglomération (mais à grande histoire!) paisible et calme pour pas dire morte, un bled qui servirait bien pour des retraités, pour jouer des dames au pied d'un des arbres qui longent la grande avenue qui, elle même n'a guère changé depuis qu'elle a été aménagée par des colons (appelé à l'époque en passant, Petitjean), loin de tout rythme; je n'aurais jamais accepté ou toléré une situation pareille! Bien sûr, il suffit toujours de regarder notre histoire personnelle pour se rendre compte pourquoi on se plains! C'était le rythme de Darbeida et du coup .. je pensais seulement à ces compagnons de route qui, non seulement devaient me précéder au réveil sinon se coucher bien après moi! Tel était ma consolation!.. et telle était le sort des hommes qui vivent dans des grandes métropoles..
Encore que Casa ne fait que quelques trois millions et demi de souffrants (d'habitant je veux dire!) Qu'en serait-il dans les années à venir? Gros dilemme!... Bonjour la planification!!
On ne demandera jamais à quelqu'un qui a vécu en province en France par exemple, d'accepter le rythme d'une ville comme Paris! Rien que le confort du transport (bus ou tram) peut lui jouer des tours une fois dans la foule des métros..
Je disais donc, heureusement il y a une tradition dans notre club (notre centre je veux dire, ou succursale! comme vous voulez!!). Un petit déjeuner à organiser à tour de rôle chaque vendredi une fois cette classe terminée. "A qui le tour ce vendredi?" question posée chaque veille... histoire de savoir à quoi aurait on droit. Tel prof tel p'tit dèj.!.. A vrai dire ce rituel n'est qu'un support sur lequel on étend nos conversations, nos plaisanteries et parfois ..... des "porcheries" (un groupe Wahts'app !! tien! qui continue de faire affaire entre mecs!)...
Tout compte fait, c'était pas idiot! Place à l'échange et à ... la rigolade au lieu de la morosité! et le tour et joué!
Pour retrouver le rythme de croisière, faut continuer.
On bosse un jour, on se repose un autre, on reprend.. ce serait plutôt souhaitable au milieu d'un rythme infernal et soutenu des semaines durant pour le casser, ..mais là?
bus ou tramway
2014 ® www.billetdhumeur.info
En tout cas, ce vendredi, il m'a fallu roupiller, une fois de retour chez moi, quelques heures pour me ressourcer.. Et là encore, je pense déjà à la semaine qui commencera lundi et qui sera suivi d'un mardi férié!! C'est cool! (surtout pas d'ironie!!).. mais j'aurais préféré que ce soit quand même mercredi car une fois encore.. le rythme en dent de scie est aussi crevant qu'une cadence soutenue.. Non?
De toute façon , "c'est les galops de ses pensées qu'il convient de contrôler et pas le rythme de ses activités..." me rappellerait mon inconscient auquel je fais confiance d'ailleurs!.. heureusement!.. et tout le travail fait sur moi même? Et mon côté dévelop perso? J'en fais quoi sinon!!
Nouvelle semaine, nouveau cycle! vous en convenez?
En attendant ne serait-il pas mieux d'aller au lit... après tout, demain n'est que samedi et .. j'ai beau travailler jusqu'à cinq heures et demie de l'aprèm (d'une manière exceptionnelle car normalement je finis à trois heures p.m.), je commence un peu plus tard...que d'habitude! à huit heure! et toc, on casse le rythme.. C'est comme si je faisais la grasse matinée dis!!
Allez vamos!! et qu'on en parle plus..

lundi 30 septembre 2019

4 - Après..


Après .. Juste après. J'ai même pas pris le temps de me reposer: j'insinue me déconnecter une vingtaine de minutes comme j'en ai l'habitude quand je peux. Tans pis si je me sens bien après tout.. bien reposé! à vrai dire se reposer c'est faire autre chose de ce qu'on fait tous les jours... tous les jours, façon de parler! Je vaque à une autre occupation.. un "jardin secret" comme on dit dans la culture française! Un plaisir auquel je m'adonne depuis un bon bout de temps, sauf que j'arrive toujours pas à mes fins!.. un vrai casse-tête! C'est pas du jeu mais ça y ressemble terriblement... en addiction je m'entends! J'insiste car j'en suis sûr que j'y arriverai.. Je me connais (enfin je crois..jusqu'à preuve du contraire!!.. justement je me demande si ce n'est pas ma préoccupation inconsciente qui me rend tenace ..pour "arriver à mes fins" dans cette activité.. Il faut que je commence à la contrôler, à la dominer un jour pour plus me planter ..
Il viendrait peut-être un jour où j'en parlerais volontiers. Pour le moment, on fait autre chose pour se ressourcer en énergie.
Transformer l'énergie, c'est ça ce que la thermodynamique nous a appris.
Travail sur soi
2006 ® Aphatsum.blogspot.com
Et quand tu dépenses pas de l'énergie, forcément tu en prends!... Il fallait juste ajouter de quelle énergie on parle?  Pour moi ce terme, bien loin des théories énoncées et des sciences, (entre nous, sans connaissances particulières en la matière) je le résume en un réseau d'énergies variées, qui s'entrecoupent, se dispersent et reviennent pour se rejoindre en d'autres points.Jusqu'à parvenir à un gros point, un rond-pont, un nœud énorme!.. Tellement énorme que le nouvelle direction requiert un changement total dans la nature de ce qu'on faisait..
En un mot, se ressourcer c'est chercher un de ces point de rencontre: arrêter de se tordre les méninges pour faire quelques exercices, laisser le livre pour mijoter un plat, fermer la bécane et regarder un peu la télé,.. Oui, mais parfois on se fatigue de tout, alors là, les experts du développement perso vous le dirons: écouter son corps!
Voilà un autre point qui faisait mon, disons "parc secret" il y a quelques années! J'en ai même fait des pages web pour partager avec les autres ce que j'en avais appris (partager dans son sens absolue!
Le gratuit oui, mais encore faut-il rentabiliser votre affaire: la tyrannie de l'environnement mercantil oblige!.. Google oblige!.. L'internet oblige!... Que dis-je? L'Internet c'est Google, ça on peut l'affirmer! le futur entre nous! A moins que, dans quelques années, on s'en rende compte obligatoirement et qu'on soit obligé à son tour à décomposer ce géant en plusieurs entités...Donnons, libre cours à nos fantasmes et hallucinations pourquoi pas? Je ne cache rien, ça m'est déjà arrivé d'en entendre parler à l'occasion d'un document travaillé en classe, traitant des aspects futuristes! De toute façon les spéculations son ouvertes, en attendant,... fermons la parenthèse!)
Et c'est vrai, je témoigne ici solennellement que:
 "changer sa manière de penser permet de voir le monde changer autour de soi" C'est le béaba et l'essence de ce qu'on appelle la croissance personnelle.. (Tout le reste n'est que baratin!)
Voir le monde changer implique votre vie qui change et qui va dans le sens que tu aurais voulu.
Puis-je conclure que la Réalité c'est ce qui se passe dans la Pensée? Homme de foi comme je suis, je ne voudrais pas trancher!.. Eh oui, je préfère rester philosophe!
Quoiqu'il en soit, je garderai toujours une petite distance avec l'"esprit" et le raisonnement.
Le monde n'est-il pas régi par une part d'irrationnel ? Oh que si! Bien de choses restent inexpliquées et la science a beau évoluer et avancer, ce progrès même, posera d'autres questions que nos esprits auront du mal à élucider.
Ceci dit, pour ceux qui vivent des difficultés, qu'ils reviennent à leur symétrie pour rester maître de leur situation. Voilà un autre domaine où la philosophie, cette fonction de l'esprit, aide à la réflexion pour sortir des situations difficiles. Ainsi avait dit un philosophe (je sais que je répète là, mais philosophe, penseur, sage, praticien de doctrines, moraliste, stoïque, métaphysicien, théoricien, etc.. les synonymes ne me manquent pas! d'autant plus que je suis prof quoi!);.....
 "quand on ne peut plus suivre une transformation qui se déroule devant nous, il faudrait revenir à la symétrie pour garder toujours le contrôle" (Vous l'avez bien deviné! je ne retiens jamais la citation telle qu'elle a été émise, mais les mots clés et la signification des propos).
Autrement dit, et comme je suis scientifique (de formation académique, malgré le métier d'enseignant de langue actuellement, depuis quelques année déjà, plutôt, car à ma surprise, je ne me rappelle jamais rester fixé dans un emploi un temps suffisant.. jusqu'à avoir le droit à un congé par exemple!... une autre, disons "ferme secrète!!" cette fois-ci) ; je m'explique schématiquement:
Lorsqu'on est en situation telle que, ce que nous vivons, nous semble évoluer de la droite vers la gauche (ou vice versa) et qu'à un moment donnée nous ne pouvons plus suivre cette évolution (ce qui se traduit par des difficultés ou des limites dans un domaine donnée de notre vie), cette pensée (là encore! pitié!! cette sagesse, cette philosophie, cette réflexion et j'en passe,..) préconise qu'on passe de l'autre côté (ce qui se traduit d'une part par, par le changement de l'angle du suivi de la direction de ladite transformation: c'est-à-dire, suivre l'évolution cette fois-ci dans le sens opposé car ce qui était droit devient gauche (et vice versa) et d'autre part, vivre une autre transformation qui aurait tendance cette fois-ci à être à ses débuts et donc avec une capacité de suivi beaucoup plus viable et contrôlable que lors de la situation initiale où la visibilité devenait restreinte).
En un mot, on retrouve la lucidité de l'esprit, une fois, on retourne à nous même (à notre Symétrie: ainsi que je l'avais compris)... Passer de l'autre côté.. l'autre côté de soi-même, on entend!
Tout ça parce qu'on veut rester maître de la situation!
C'est réconfortant, quand on se contente pas de le comprendre, mais de le pratiquer surtout!!
Quelle différence!!..
 La théorie et la pratique!!
Nuance! la théorie, telle quelle a été énoncée par les émetteurs, les experts de la pensées, mais la pratique, telle que les récepteurs, les initiés à la recherches de salut, doivent l'expérimenter!
C(C cédille majuscule s'il vous plaît!)a me fait penser à des lecteurs de mes pages où j'exposais mes expériences, très humbles pourtant, mais qui discutaient sur la forme alors qu'il n'avaient rien expérimenté sur le fond!! Je pense pertinemment à ma méthode d'arrêter de fumer! Ou plutôt correctement appelée: arrêter l'Envie de fumer car c'est l'essence de l'astuce!! Il fallait le trouver!! Comment l'envie (de fumer ou autre d'ailleurs,.. parfois il suffit seulement d'extrapoler pour trouver des solutions à beaucoup de dilemmes!!) s'estompe, se disloque, s'amenuise, peu à peu jusqu'à ..
comment arrêter de fumer d'une manière lucide
2006 ® Aphatsum.blogspot.com
l'infini?  Car c'est ce qui arrive si on veut se débarrasser d'un tic, d'une mauvaise habitude ou autre addiction! J'avoue qu'il n' y a rien de pratique et faisable qu'une recette... disons très lucide! sans tuer ni père ni mère!!... sans mesure draconienne... sans se préoccuper par les lendemains qui déchantent  sans risque de rechute! ..
Perdre son temps à discuter sur la forme, en lisant les titres!..
Quelle aberration!..
Enfin!.. je prendrai bien un moment.. à faire autre chose! Revoir peut-être mon programme de la semaine qui vient..  mes attributions plutôt mensuelles! Car il faut le dire, j'ai profité de ces moments de répit pour.. justement créer ... ou inventer quelque chose ... histoire de changer ... de naviguer sur le réseau énergétique... Ca y est! je suis content de me faire comprendre!!  dans mon langage!
dans ma philosophie! ...
Encore?.. Eh oui!
Et ..toujours!!

3 - Ensuite ...


Enfin, c'est le moment de renouer avec mon ordi pour mes humeurs du moment... Je viens de me blesser... exactement, me couper le pouce de la main gauche, c'est pas très grave, j'en suis content car faute de quoi j'aurais jamais pu finir.. pas de cuisiner mais de tout mettre sur le feu.. Bien sûr en voulant cuisiner un plat.. des oignons aux raisins et au poulet avec un peu de cannelle aussi .. C'est que ça me relaxe et m'occupe d'autres choses que de livres!... Je parle de livres de méthodes.. car j'enseigne! Je suis prof... Que ce soit clair! J'aime lire c'est vrai mais quand j'en ai envie, quant j'ai le temps, quand les circonstances me l'impose!
J'ai beaucoup lu quand je restais dans le métro(poilitano) plus d'une cinquantaine de minutes à chaque fois que je rentrais chez moi ou j'en sortais, en allant ou en revenant du ou au travail.. là je voyageais en explorant d'autres horizons.. lointains, car tout ce qui raconte l'histoire m'intéresse. C'est ce qui permet de connaître le présent dit-on, j'ai beau préférer plutôt les romans de reporters ou journalistes sur le terrain: un écrit mêlé d'histoires, de faits réels, vécus ou imaginés, et d'un peu de philosophie.
Ah, j'adore philosopher..
station du métropolitano
2018 ® Aphatsum.blogspot.com
Depuis que j'ai eu l'occasion de lire des propos d'un psychologue (tiens je me rappelle pas très bien,  je sais plus si c'était un psychologie, sociologie, psychiatrie ou psychanalyste!.. Je crois que c'est Jung tout compte fait!).. Toujours est-il qu'il avait déclaré dans un livre ce qui signifiait que, lui, étant chrétien, il voulait concilier durant toute sa vie et ses recherches, la religion avec la science! et comme il n'y parvenait pas , "je suis resté philosophe!!" qu'il disait.
Complètement tolérant à ces propos, j'en déduis une fonction importante de cette activité de l'esprit (si je me permets de la nommer ainsi, par souci de voir les philosophes ou les philophones me tomber dessus! Dorénavant je peux créer d'autres néologismes: philophones ? ceux qui parlent et respirent Philosophie... Je  crois même que je l'ai dit une fois ici même! on peut toujours créer!!  Génial!)
Sans jamais parvenir à repérer où se cache la vérité, on peut finalement tâtonner. Eh oui, raisonner par tâtonnement, c'est pas idiot!... Sauf qu'il faut passer toute sa vie dessus!.. continuer sans se lasser, qui sait?...  Jusqu'au jour J.. Là où la vérité rayonnera comme la lumière!.. Mais pour le moment, apprenons-le à nos disciples... Philosophe bon à rien! au lieu de .. rester inflexible.. borné... campant sur tes positions fixes!
Pour revenir à mes oignons (pour une fois!.. c'est que je veux pas continuer philosophie! ça serait pour un autre jour.), j'aime de temps en temps mijoter un plat de ma culture d'origine!
D’Afrique du nord, pour pas dire arabe!.. Il faut faire attention, en ces temps d'éclatement des cultures et d'identités et ne pas dire des bêtises, de celles qu'on a eu toujours l'habitude d'entendre.. une langue de bois qui servait des aspirations politiciennes..
cuisine nord africaine
2019 ® Aphatsum.blogspot.com
Là où je vis actuellement, pays de cuisine par excellence (ou par la force des choses, parce que les gens ici, mourraient plus pour leur cuisine que pour autre chose, leur musique par exemple!), quand on me dit "arroz arabe, me gusta!" je reste sceptique. Et "el pan arabe" et j'en passe "...arabe" ne se doutent pas une seconde que ce qu'il appelle "algo arabe" se limite seulement au moyen orient.. J'explique toujours l'amalgame...
D'un côté, je comprends, on a plus de culture et de connaissances générales concernant les zones qui nous intéressent! là on peut même connaître les détails, mais: Que vaudrait-il de savoir, que le nord de l’Afrique, étant superficiellement arabe (le terme dont on nous a gonflé depuis petits, à l'école comme au collège, à la télé comme à la radio ou sur les média écrits) est différent de l’Arabie ou du "Cham"; en comparaison au fait de savoir que les Européens sont des Gaulois, Celtes, Romains et autres; et que les Américains sont un melting-pot incroyable?
On s'intéresse à ce qui nous intéresse!  Y'a pas à le cogiter trop dans sa tête!
De même, "Copa america", c'est en ce moment-là qu'on tourne les paraboles vers l’Amérique latine, quand on est dans la direction opposée.. Le Sud vis à vis du Sud. On se connaît mal! Qu'importe!
D'un autre côté (que j'oublie pas de fermer la digression quand -même!), je comprends mal aussi qu'on soit choqué de savoir que la citadelle de "Macchu Picchu" , y'a pas beaucoup de gens qui
la citadelle de Machu picchu
2014 ® Aphatsum.blogspot.com
connaissent.. Je parle des gens du Sud.. de l'autre Sud, celui d'en face.. Celui duquel ce Sud fut séparé par les mouvements telluriques lorsque la mère Terre cherchait à s’accommoder (Elle continue toujours d'ailleurs, sauf que nous le percevons pas en ces moments ponctuels..c'est avec le temps!... Pauvre Terre, je crois que le jour où elle se serait accommodée définitivement, s'en aurait fait d'elle... comme de nous d'ailleurs.. nous tous sur Terre. Enfin si je me permets de le dire, car moi, je philosophe c'est vrai mais.. j'ai la foie!).
Je parlais d'amalgame.. Je veux dire les stéréotypes au juste!.. Le chemin le plus court pour
comprendre ce qu'on ignore. Normal! On a besoin d'une référence pour avoir du sens et tant que cette balise nous fait défaut, hop! l'image, l'idée, ou tout ce qui m'évoque le schéma dans ma tête est bon!
Je reviens à mon texte, maintenant que j'ai déjà déjeuné.. Eh oui, qu'on ne soit pas étonné par des phrases lues qui ne "paraissent" pas finir, quoique je m'estime integre et cohérent.
Il y 'aura certainement.. un Après..

Commentaires

N'hésitez pas à commenter. Vous êtes les bienvenus!

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *