dimanche 24 novembre 2019

9 - Un brin de cheveux

www.billetdhumeur.info
     L'"aphatsum" d'aujourd'hui ou du moment n'a pas de couleur a priori car elle s'en sortira à la fin.     
 Lorsque l'on écrit en acceptant les idées qui nous tombent à l'esprit et sans rejet préalable, on serait en train de pratiquer "comment avoir des idées", "comment être créatif", "productif". On dit que les idées s'enchaînent d'elles mêmes! C'est tout aussi vrai que plus on avance dans cette ouverture, plus on a du mal à choisir ce qu'on doit annoter. J'avoue que pour une campagne de publicité commerciale  par exemple ou de prévention, ce serait bienvenu!
 On doit tout noter! J'ai appris que c'est comme ça qu'on arrive à trouver des slogans fabuleux!
   '' Seb, c'est bien!", "Si es Bayer es bueno!", "le fromage c'est comme on veut quand on veut!" ou "Un verre, ça va, deux verres, bonjour les dégâts!" ou encore "La vie est un sport" et finissons par "Pardon, mais c'est très bon!"
    Faire un brainstorming! Voilà! Donner libre cours à vos suggestions concernant le thème et laissez-vous aller! Tout accepter. Les autres (car normalement on se met à plusieurs pour l'exercice comme dans les réunions des professionnels de la pub.), par associations d'idées, rallongent la liste de mots ou expressions et ainsi de suite on arrive enfin de compte à créer un slogan ou une formule inédite à partir de ce remue-méninge collectif.
      D'ailleurs c'est une technique de classe de langue lorsqu'on appréhende un lexique pour une thématique donné.
      Mais là! Je suis obligé de suivre mes théories tout en restant cohérent! Quand même! Je peux jongler avec les mots et les expressions mais pas avec les pensées ou les concepts.
www.billetdhumeur.info
      De toute façon une question jaillit d'elle même dans cet embarras du choix : Quand les idées se bousculent dans nos têtes c'est que forcément une sera gagnante. Elle sortira du lot. Elle l'emportera. Forte du contexte qui l'a fait naître et qui, même s'il a contribué à la naissance d'autres semblables, l'aurait favorisée pour un brin de cheveux de différence!
      Pour une condition infinitésimale!
      Un arrangement très subtil et ponctuel ayant lieu à un instant très précis (à l'instant "t" tiens! ça me rappelle les maths! et les raisonnements mathématiques)
     Il s'agit d'une sorte de concurrence sauf que l'élément décisif n'est pas un agent extérieur comme dans le cas de la compétition commerciale, industrielle, ou autres où les clients, le marché, la tendance sont ceux qui peuvent engendrer la distinction!...Sans oublier, à ce titre de préciser le rôle de la créativité. (Eh oui! On l’oublie souvent! c'est l'initiative de création, l'inventivité ou l'imagination innovatrice qui contribue à changer les habitudes, à chambouler les routines de consommation et de mœurs même!!).
     Le pouvoir de l'imagination est capable de vous faire prendre l'avantage!  (Encore une fois! je me représente l'idée d'Emile Coué).
"Le café instantané" devenu maintenant d'usage ordinaire, combien de temps se serait écoulé entre sa conception et sa consommation de masse?
 Dans nos esprits les concepts, les pensées et les images (bonjour la visualisation et l'imagination incontrôlées!) se perturbent, se dérangent, se harcèlent, s'importunent les uns les autres et arrivent jusqu'à se fouler les uns les autres voir s’écraser à l'image du comportement de l'homme dans sa société!
      Il naît bon mais qui devient corrompu par le fait de vivre en communauté (comme le dirait J.J.Rousseau).
     De ce point de vue, les techniques professionnelles du brainstorming qui n'excluent aucune idée née au départ, ne généreraient-elles pas les meilleurs formules ou devises pour une publicité saine et qui.... vendrait plus ou mieux?
Car après tout, un slogan, ou une pub. c'est de la vente! Sinon...., fermez-boutique!
Terre invisible à ce niveau
www.billetdhumeur.info
     Revenant à l'expression "brin de cheveux" (utilisée pour simuler un rien, une futilité, que dalle) qui crée la différence, je vous apprendrais rien en rappelant la constante de Plank! (Qu'est-ce que j'adore ce chiffre invariable!)
     Imaginez (et je vous fais grâce des termes comme: photons, énergie, quanta, etc..) que si vous voyez en ce moment une feuille d'arbre ou un petit bout de vos cheveux, secoué par un petit vent dans une direction donnée à une vitesse donnée, le même phénomène ne se serait pas dérouler de la même façon si h (notre constante!) aurait été d'une autre valeur!
     Le monde aurait été autre!!
Derrière le soleil il y a un grand univers
www.billetdhumeur.info
     Moralité: des quantités extrêmement petites, peuvent engendrer de terribles conséquences!
     Méditons... non pas la morale mais plutôt ... les autres constantes de notre univers...
    Quand vous y pensez, savourez l'instant présent dans ce lieu d'existence! Zappez le côté technique des choses et laissez-vous transporter par la magie infinie qui émane de ce que vous allez voir (quand vous imaginez les conséquences sur notre existence)

Dans le même thèmeDossier – Les constantes fondamentales de l’Univers 

jeudi 14 novembre 2019

8 - Ouf .. de soulagement!


Une page blanche qui vous éblouit alors que vous venez de l'afficher pour commencer à annoter les prémices de ce qui va être votre sujet ou dissertation.. je veux dire votre billet quoi! Elle éblouit autant qu'elle jette de la lumière sur les idées satellites qui tournent autour de vos impressions. Des concepts, des réflexions, des images, des théories, des rêves... se bousculent dans leur gravitation mais de laquelle doit jaillir le ...gagnant! Qui va l'emporter?
Avant d'aller plus loin, cela donne à réfléchir quand même!
www.billetdhumeur.info
Y'a-t-il un champion dans le concept de la Gravitation? .. A part la concurrence des gamètes masculins quand ils s'attaquent à un ovule dans une atmosphère féerique de pesanteur et où un lauréat sort gagnant et responsable de la fécondation (à moins qu'ils s'y mettent à deux ou pourquoi pas à plusieurs!!), j'en connais pas d'autres! Jusqu'à maintenant, il n'y a pas à ma connaissance à l'échelle macroscopique un phénomène pareil. Imaginons le système solaire qui régit notre petit univers: parmi toutes ces planètes qui gravitent autour de l'étoile solaire, sortirait-il un jour un vainqueur?
La question est légitime.
Tant de mimétisme dans la nature, que je me permets de poser la question!
Non! Ça doit pas concerner que les scientifiques! .. Après tout, il y a un peu de science dans nos pensées.. n'est-ce pas?
A vrai dire c'est rare quand ça m'arrive (je pense à ce phénomène de bousculade que je schématise d'une manière satellitaire car revient avec une certaine fréquence dans un laps de temps!). Généralement, au début j'entame mes gribouillages connaissant déjà le qualifié!.. mais une fois n'est pas coutume!
Je suis tellement content et réjoui que je me suis dit qu'il faut partager .. Ne dit-on pas qu'un moment de bonheur partagé se voit multiplié alors que si on partage un moment de tristesse ou de déboire de toute sorte, le malheur se voit amoindri ? Autant de fois qu'il est partagé!
Partager dans le sens d'échanger ou plutôt de communiquer!.. Pas sur des notions académiques ou théoriques évidemment (qu'est-ce que vous croyez! j'allais pas entamer un raisonnement de penseur ,Oh là là, penseur d'occasion! pour émettre mon théorème basé sur l'imitation naturelle), mais sur un simple fait dont je me sens débarrassé... (le sentiment qui succède au ouf! un grand OUF, attention je parle pas Verlan! pas d'amalgame!...Quoique, de préférence, je parlerai plutôt Lanver. Pourquoi pas retourner cet idiome à son tour! Lanver! .. Bon ok! On va pas retourner en arrière bien que retourner à la source soit une vertu! (La fameuse citation, le retour aux sources!!  n'est pas cité pour rien!!) Bref, j'en passe, force est de constater en ces temps de concurrence, ..(ça revient le prodige de cette événement de la gravitation!) il faut avancer! Aller de l'avant!
Un ouf de soulagement! Enfin je suis libéré, apaisé, détendu pour avoir ... non pas réalisé mon programme de vacance sinon, un premier épisode de ce que j'avais programmé! Et comme j'avais pris une douche froide (je ne sais plus si j'en ai déjà  parlé! Il me semble que oui!..j'en ai l'impression! J'ai pas envie de revoir mes graffiti, écritures! vous l'avez bien compris!!. J'aime pas trop car revoir un passé, il devient irrésistible de pas le modifier.. ajouter ou retrancher.. changer ou confirmer... Raconter oralement et ré-évoquer - si c'est juste de l'écrire comme ça! - un souvenir de la même façon, je pense qu'à l'oralité c'est permis, c'est inévitablement et facilement concevable. Au contraire l'écrit, je n'oserais pas! A moins que l'on réécris - là Oui! c'est juste de l'écrire comme ça!. Qu'on produise alors un autre produit. Un autre titre peut-être aussi)...
permis de conduire
® 2010 www.billetdhumeur.info
Je retourne à mon désagrément (ma douche froide!!), au moment où on m'avait appris que mon permis de conduire que je n'avais pas été chercher, passé une période de six mois, s'est vu effacé de l'application du Ministère des Transports et Communications pour toujours et que, vu les nouvelles loi en vigueur, je devrais repasser les mêmes examens comme si c'était la première fois! Une douche aussi froide que cela me rappelait toutes les démarches avec les contraintes de disponibilité que les horaires de mon travail pouvaient ou pas me le permettre. Je me suis vu automatiquement au pieds de la montagne que je devrais encore une fois remonter tant bien que mal pour prendre le versant de l'autre côté et descendre tranquillement, comme la première fois.
Au moment où je vous parle, chose faite. En une quinzaine de jours quand même!
Mais tant qu'on est sous l'incertitude parce que personne ne pourrait prédire ce qu'il se passerait les moments suivant.... ! C'est aussi clair que cela! Rien ni personne ne peut prétendre de connaître à l'avance le courant des choses. Spéculer! voilà ce dont on peut se prévaloir. D'où l'incertitude et tout ce qui l'accompagne ou qui s'en suit: questions, agitations, inconstance, mystère et finalement, tourments et soucis.
Penser à une chose plutôt qu'à une autre avant qu'il n'en soit temps, c'est l'aventure tout simplement..
Cela me rappelle cette dame qui, ayant reçu la visite d'un maître notaire au sujet d'un héritage, devait répondre à la question selon laquelle elle accepterait ou refuserait le testament, car le notable homme de loi lui avait rappelé que c'était quitte ou double! Ainsi est faite la loi. Accepter un testament
® www.billetdhumeur.info
revenait à accepter le legs ou des dettes! Imaginons l'embrouillement et l'inquiétude de la pauvre femme qui, aventureuse, elle avait, en fin de compte et après avoir posé multiples questions à l'homme et l'avoir supplié de lui donner un conseil, sachant qu'il en savait quelque chose sauf qu'il était intraitable (se justifiant par la moral du métier et qu'il avait juré!) et après avoir pesé le pour et le contre sans arriver à se décider, choisi de donner un goût à sa vie. Elle a accepté. Heureusement pour elle! (C'était Double!! pas Quitte!!). En tout cas une aventure de bon goût! (Si mes souvenir sont bons, il s'agit de l'Héritage: une histoire de deux frères belges et jumeaux.. Bref, le notaire lui même, qui n'en voulait souffler mot avant que la femme n'accepte, en gagnera quelque chose car il devrait par la suite s'occuper d'administrer les biens légués! Ironie du sort!!)
Donc, faire table rase et recommencer de zéro, rien ni personne ne peut vous garantir la réussite comme la première fois! Combien même on s'auto aiderait par une bonne dynamique mentale, il en resterait toujours quelque chose! D'où la faiblesse dans la résolution absolue de l'énigme.. Le fait que des peccadilles restent.. et le tour est rejoué!
Passé le cap (tranché définitivement d'un côté ou de l'autre), vous en saurez quelque chose et donc soit Quitte soit Double... Mais tant que la cap ne passe pas... pas de quiétude!
Pour ma part, après une tergiversation un peu forte, je suis tombé aujourd'hui même, à pic! Sans avoir voulu donner un goût à ma vie (j'imite pas la dame de l'histoire! Je ne suis pas un errant moi!), mais plutôt j'ai cherché à sortir mon épingle du jeu tout simplement mais dignement. J'entrerai pas dans les détails cette fois-ci c'est  promis!..
D'où ma satisfaction et mon envie de partage et de .... diffusion!
® 2016 www.billetdhumeur.info
Quelle allègement et délivrance! J'étais très contrarié, je ne pouvais avancer en quoi que ce soit, je me laissais aller .. (l'assimilation! j'y reviens encore une fois, la digestion et la décision qui vient du soi...On s'en rappelle?).
Alors que rien ne gravite plus maintenant autour de mon étoile, rien ne risque en conséquence, de prendre l'avantage! Pas de gravitation et pas de newtonianisme, et donc pas de vainqueur! ... sauf mon contentement.. de moi-même!
Le chat parti, les souris dansent!
Au moins je vais dormir cette nuit sachant que je vais (s'il plaît à Dieu!) me réveiller le matin sans préoccupations.
Faites de beaux rêves.



Dans le même thèmeRuminations mentales et tourments intérieurs

mercredi 6 novembre 2019

7 - Garder un œil sur ce qu'on lit...


A mon grand étonnement quand je vois que j'ai été sans humeur depuis presque un mois! Depuis mon dernier écrit quoi!... C'est surtout des préoccupations ou peut-être, je me laisse conditionner des fois!..
"Je vais pas écrire.. j'en ai pas envie tant que... quelque chose me préoccupe...me tracasse.. me travaille! J'attends de voir plus clair.."
 Je dis souvent qu'il faut se laisser aller... comme une plume, mais je suis comme ça au fait! .. Je suis de nature à me concentrer sur un petit tracas ou une inquiétude passagers et du coup j'ai envie de rien faire.. J'y pense et je m'en imprègne un bon bout de temps jusqu'à ce que ça se dissipe tout seul. Ou ça se termine, ça se tasse et ça devient de l'histoire.. Jusqu'à retrouver ma liberté..et que ça ait un goût. Voilà! Force est de constater qu'au font de moi je suis conditionné!!
matière d'enseignement au lycée
2019 ®  www.billetdhumeur.info
"Tant que t'es préoccupé par ce que tu penses qu'il pourrait te gâcher la vie, n'entreprends rien d'autre! Pas de diversion surtout!!. Saute le pas premièrement! Et crie victoire ensuite!"
Il faut se rendre à l'évidence, c'est certainement ainsi (et texto!) que ça se passe chez moi inconsciemment!
Je l'admets.
Je fais confiance à cet inconscient! Mon inconscient somme toute!
Dans mon humble expérience de vie, la solution et le salut devrait toujours émaner, en fin de compte de soi même!
En gonflant un peu la situation, je dirais, combien même vous vous divertiriez, vous parleriez à vos amis et proches de votre inquiétude, vous partageriez vos tourments ou tracas de la vie avec les autres, nul conseil ne vaudrait, nulles suggestions colmateraient la brèche, et nulle résolution n’apaiserait votre esprit, que le salut qui émane de la manière dont votre conscient vous dicte le dénouement.
Vous décidez enfin!..
Vous agissez consciemment cette fois-ci car la digestion se serait faite sans disgrâce et sans misères. Rien n'est resté au fin fond!.. Un sédiment qui risque, par accumulations d'autres résidus d'autres anciennes mauvaises digestions ou assimilations, de renvoyer des signaux à travers votre corps quand votre esprit n'y est pas!... Je pense à des extériorisations qui apparaissent sur le corps.. des petits boutons, des démangeaisons, des allergies, une alopécie, que sais-je! Des symptômes d'autant plus graves et plus significatifs que la matière des sédiments est pernicieuse d'ailleurs!
Ce schéma me rappelle à ce titre, une certaine explication psychique des maladies que j'avais lue dans un Best Seller de son temps.. Quelque chose en psychologie moderne.
D'où ma disposition (J'avoue inconsciente! Et tant mieux!) à vouloir macérer et mûrir pour digérer et assimiler et ..enfin vaquer à mon train train normal!
Moralité: attention à ce que vous lisez.. et croyez! J'aurais aimé que l'on divulgue ce secret à tous nos jeunes qui lisent. "Lisez! mais... Utilisez votre œil critique! Forgez votre opinion! Commentez (à vous même avant tout)!.."
Dieu sait ce que j'avais lu dans ma jeunesse (Je veux dire mes années du collège et lycée où on lisait tout ce qui nous tombait sur la main, faute de moyens de l'époque! (Maintenant! Tu parles!..). Et en plus parfois en langue étrangère!... Dieu pardonne nos anciens maîtres et instituteurs qui nous le conseillaient (bouffez tout ce que vous trouvez sur votre chemin!! qu'ils disaient!) car au fond, ils pensaient bien faire de nous inciter à lire.. même un papier par terre, un morceau d'écrit de journal, n'importe quoi qui pourrait servir (d'après eux) à, garder le contact avec la langue apprise!!
lecture
2019 ®  www.billetdhumeur.info
Maintenant que je m'en rends compte! Il faudrait que je reconstitue toute la gamme de livres de ce que j'avais avalée et ingurgité! J'avais même lu à des écrivains dont je comprenais pas tellement ce qu'ils disaient, fasciné par leurs parcours qui étaient des fois autodidactes, journalistes ou romanciers. Dans ma langue natale surtout.
De toute façon une stratégie pareille en époque difficile, aurait servi au moins en fin de compte à la maîtrise de la langue étrangère.. N'est-ce pas? Un bon point quand même.
Alors,... alors préparez-vous à la questions que je vais me faire poser!... (Courage!)
Alors, ne faudrait-il pas rechercher en fin fond de moi, ce qui m'aurait marqué ou laissé des traces de tout ce que j'aurais lu, jusqu'au moment où, au lycée on commençait l'enseignement de la Philosophie comme discipline au cours des études secondaires au Maroc (à partir de la 2ème année du lycée si mes souvenirs son bons!...Voilà ce qui me ramènerait à préciser malheureusement la déplorable décision d'interrompre et d'éliminer carrément l'initiation à cette matière Ô! combien utile! quelques années après. La décision sur laquelle ont été obligées (plutôt les autorités concernées!!) de revenir  presque trois décennies après... Et comment!!.. Et quand!! Et pour cause!! Un jour peut-être j'en parlerais! C'est un, parmi d'autres sujets qui me tiennent à cœur!!);.... pour arriver un jour peut-être à m'expliquer mes comportements, à élucider et éclaircir des attitudes ou des manières et agissements qui me sont propres?
Peut-être bien que si!...
écrire comme un écrivain ou essayiste
2019 ®  www.billetdhumeur.info
Mais pour résumer et sans trop philosopher (surtout sans ironie!!), je vais me répéter ici... Une citation déjà publiée quelque part! (Ah! C'est ma propriété intellectuelle dont je suis fier quand même!!). Le jour où je l'avais rédigée je me sentais...  Écrivain! Ah oui! à force d'écrire et de s'entraîner à l'écriture, mine de rien, on peut devenir ... du moins essayiste!... Youpi!!
S'agirait-il seulement d'un ancrage inconscient?
Bien sûr que non! Heureusement.
Allons-y! Résumons donc:

" Si le comportement de l'Homme est le résultat d'une interaction extraordinairement dosée (selon le degré de la conscience de chacun) entre son patrimoine inné (héritage génétique, subconscient collectif de Jung, etc..) et son savoir acquis (éducation, apprentissage, etc..), alors l'influence extérieure de son environnement proche et lointain dans certaine mesure,vient le façonner "

En plus de l'ancrage inconscient... il y a le milieu,  l'environnement .... le contexte quoi!!

Point à la ligne.


Dans le même thème Oeil Critique

Commentaires

N'hésitez pas à commenter. Vous êtes les bienvenus!

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *