vendredi 4 octobre 2019

5 - Enfin .. le rythme!


C'est fatigant de reprendre le boulot après quelques jours de repos. Retrouver en un seul jour le rythme, ça coûte! Physiquement je m'entends! Ainsi je me suis retrouvé ce matin du vendredi ou je me réveille tôt comme d'habitude mais rien que pour un cours.. C'est qu'il y a des apprenants qui ne peuvent pas faire autrement, étudier comme tout le monde, quatre jours par semaine! Ils travaillent eux! à neuf heures du mat et ça leur convient pas des séances de deux heures, une heure et demie.. quitte à étudier vendredi aussi pour compléter le nombre de classes par semaine!
centre ou succursale
2015 ® www.billetdhumeur.info
De toute façon, ils ont pas le choix, si c'est pas le matin ce serait le soir dès sept heures, et là ce serait des séances normales, sauf que, eux... paraît qu'ils sont plutôt couche-tôt et donc réveil-tôt! Ils supporteraient pas de se laisser endormir en classe.. ou d'ingurgiter des doses de caféine pour tenir le coup! C'est pas leur genre!..Ils s'en foutent eux parce qu'ils bossent y compris les vendredis. Eh nous alors, se taper cinq heure et demis du matin rien que pour une session!.. Dieu merci, mes collègues et anciens y avaient déjà pensé..
En attendant que les tendances changent, c'est à moi et à mes semblables dans l'institution de supporter...
Eh oui! Lorsque vous vous plaignez de vous lever très top dans la matinée et qu'à un moment donnée sur votre chemin vous croisez des gens qui se retrouvent déjà en route, on reste quand-même pensifs: on se demande à quelle heure ceux-là auraient quitté leurs lits! Et là on se calme!
Tien! .. ça me rappelle une anecdote: quelques mois de travail (un début d'intégration on va dire, intégration mal réussi d'ailleurs! pas à cause de moi, non! c'est plutôt eux.. les détails seraient certainement pour un autre jour, .. pour le moment, place aux anecdotes! youpi!!) dans un labo d'industrie pharmaceutique qui se situait à quelques kilomètre au sud de Casablanca. Je devais prendre le transport du personnel (un camion aménagé pour une vingtaines d'employés de tout genre) à une heure et lieu bien déterminés le matin de telle sorte qu'on devait être à son poste dans l'usine à huit heures. Bien entendu, à cette époque je résidais temporairement chez un parent (qui y était pour quelque chose dans ce travail... vous comprenez? les contacts c'est important!.. On en parlera un jour, je le promets... à moins que les circonstances me le permettent de temps en temps d'en raconter quelques méandres!!.. Les méandres du marché de l'emploi dans mon pays.. Ojala!!).
Grande ville de 3 millions et demi d'habitants
2010 ® www.billetdhumeur.info
Bref, pour ce rendez-vous je devais forcément prendre un taxi (genre collectivo comme on l'appelle là où je suis actuellement, ou Grand taxi comme on l'appelle chez nous) une vingtaine de minutes avant! Résultat : je me retrouvais hors du lit à trois heures et demie du matin!! Une fois dans le camion je voyait que la plupart étaient somnolents, histoire de finir ce qui restait de leur sommeil.. Et j'avais fini par me consoler!  Sans ce constat, moi, né dans une petite agglomération (mais à grande histoire!) paisible et calme pour pas dire morte, un bled qui servirait bien pour des retraités, pour jouer des dames au pied d'un des arbres qui longent la grande avenue qui, elle même n'a guère changé depuis qu'elle a été aménagée par des colons (appelé à l'époque en passant, Petitjean), loin de tout rythme; je n'aurais jamais accepté ou toléré une situation pareille! Bien sûr, il suffit toujours de regarder notre histoire personnelle pour se rendre compte pourquoi on se plains! C'était le rythme de Darbeida et du coup .. je pensais seulement à ces compagnons de route qui, non seulement devaient me précéder au réveil sinon se coucher bien après moi! Tel était ma consolation!.. et telle était le sort des hommes qui vivent dans des grandes métropoles..
Encore que Casa ne fait que quelques trois millions et demi de souffrants (d'habitant je veux dire!) Qu'en serait-il dans les années à venir? Gros dilemme!... Bonjour la planification!!
On ne demandera jamais à quelqu'un qui a vécu en province en France par exemple, d'accepter le rythme d'une ville comme Paris! Rien que le confort du transport (bus ou tram) peut lui jouer des tours une fois dans la foule des métros..
Je disais donc, heureusement il y a une tradition dans notre club (notre centre je veux dire, ou succursale! comme vous voulez!!). Un petit déjeuner à organiser à tour de rôle chaque vendredi une fois cette classe terminée. "A qui le tour ce vendredi?" question posée chaque veille... histoire de savoir à quoi aurait on droit. Tel prof tel p'tit dèj.!.. A vrai dire ce rituel n'est qu'un support sur lequel on étend nos conversations, nos plaisanteries et parfois ..... des "porcheries" (un groupe Wahts'app !! tien! qui continue de faire affaire entre mecs!)...
Tout compte fait, c'était pas idiot! Place à l'échange et à ... la rigolade au lieu de la morosité! et le tour et joué!
Pour retrouver le rythme de croisière, faut continuer.
On bosse un jour, on se repose un autre, on reprend.. ce serait plutôt souhaitable au milieu d'un rythme infernal et soutenu des semaines durant pour le casser, ..mais là?
bus ou tramway
2014 ® www.billetdhumeur.info
En tout cas, ce vendredi, il m'a fallu roupiller, une fois de retour chez moi, quelques heures pour me ressourcer.. Et là encore, je pense déjà à la semaine qui commencera lundi et qui sera suivi d'un mardi férié!! C'est cool! (surtout pas d'ironie!!).. mais j'aurais préféré que ce soit quand même mercredi car une fois encore.. le rythme en dent de scie est aussi crevant qu'une cadence soutenue.. Non?
De toute façon , "c'est les galops de ses pensées qu'il convient de contrôler et pas le rythme de ses activités..." me rappellerait mon inconscient auquel je fais confiance d'ailleurs!.. heureusement!.. et tout le travail fait sur moi même? Et mon côté dévelop perso? J'en fais quoi sinon!!
Nouvelle semaine, nouveau cycle! vous en convenez?
En attendant ne serait-il pas mieux d'aller au lit... après tout, demain n'est que samedi et .. j'ai beau travailler jusqu'à cinq heures et demie de l'aprèm (d'une manière exceptionnelle car normalement je finis à trois heures p.m.), je commence un peu plus tard...que d'habitude! à huit heure! et toc, on casse le rythme.. C'est comme si je faisais la grasse matinée dis!!
Allez vamos!! et qu'on en parle plus..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires ici

Commentaires

N'hésitez pas à commenter. Vous êtes les bienvenus!

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *